LE SORCIER NOIR

Publié le par Mélissandre 6°C

722972612_5770e165f9.jpg

 

 

Il était une fois, dans un petit village, une jeune fille nommée Garence.  Garence avait 16 ans, c’était une jeune fille très belle qui vivait avec son père et sa mère dans une petite maison en bois. Elle n’avait ni frère ni sœur.

 

Un jour son père disparut. Sa mère se remaria avec un homme qui l’avait toujours aimée. Garence, elle, n’avait jamais accepté la disparition de son père et elle accepta encore moins que sa mère se remarie avec cet homme en qui elle n’avait pas confiance.

 

Il fit tout pour qu’elle ait confiance en lui, il l’avait même invitée plusieurs fois à aller se promener dans la forêt, elle avait toujours refusé. C’est comme si quelque chose ou quelqu’un lui disait de ne pas lui faire confiance.

 

Un jour Garence décida de faire tout pour retrouver son père qui avait disparu il y avait maintenant deux mois. Alors, tous les jours, elle partait dans la forêt dans l’espoir de le retrouver. Tous les jours, elle le cherchait, toute la journée, sans jamais le trouver.

 

Un jour en rentrant chez elle, elle s’aperçut que ses parents n’étaient pas là. Elle pensa d’abord qu’ils étaient sortis comme ils avaient l’habitude de faire.

 

Le lendemain matin arriva. Garence se demanda pourquoi son beau-père était là et pas sa mère, elle lui demanda :

 - Pourquoi ma mère n’est-elle pas la ?

 - Euh…Nous nous sommes fait agresser ta mère a été enlevée.

 

Garence se demanda pourquoi il n’avait aucune blessure et aussi pourquoi cela n’avait pas l’air de le gêner, c’était quand même sa femme !

 

En tout cas elle se retrouvait seule avec son beau–père en qui elle avait encore moins confiance qu’avant. En plus il lui demandait sans cesse  de l’accompagner en forêt et cela l’inquiétait. Elle commençait à le soupçonner de la disparition de ses parents.

 

Elle décida donc de partir pour ne pas disparaître à son tour. Elle prit le collier que ses parents lui avait offert, des fruits du pain et de l’argent. Elle partit en direction de la forêt

 

Au bout de plusieurs heures, son sac commençait à lui faire mal au dos. Elle décida donc de s’arrêter un peu. Elle aperçut une chaumière et en s’en approchant elle vit qu’elle était vide. Elle décida d’y passer la nuit.

 

Elle vit qu’il restait quelques meubles dans la maison. Elle entra dans une pièce qui semblait être une chambre. Elle y vit une photo de son beau-père avec ses parents et comprit que c’était un sorcier. Elle vit aussi une recette de sorcier. Pour avoir la vie éternelle, il lui fallait trois personnes d’une même famille. Elle comprit que c’était pour cela que ses parents avaient disparu.

 

Elle s’empressa donc de sortir de cette chaumière. A peine était-elle sortie, que son beau- père était là, devant elle. Il lui dit :

 

 - Maintenant que tu sais ce que je suis vraiment je ne suis plus obligé de me déguiser !

Et il enleva son déguisement.

 

-On m’appelle le sorcier noir. Je suis le sorcier le plus puissant du pays.

 

Garence prit peur et se mit à courir. Le sorcier noir courut après elle. Soudain son collier se mit à briller et une jolie fée en sortit. Elle était toute petite et brillait comme un soleil. Elle lui dit :

 - Bonjour je m’appelle Cristal et je suis ta fée. Je vais t’aider à lui échapper.

 

Elle se retourna et fit apparaître une énorme flaque de boue dans laquelle le sorcier noir tomba la tête la première.

 

Garance continua à courir bien quel fût très étonnée. Malheureusement le sorcier noir s’était relevé.

 

C’est alors que Garance eut une idée. Elle demanda à Cristal si elle pouvait lui faire apparaître des ailes pour qu’elle puisse voler avec elle. Le sorcier noir ne pouvait pas voler lui, alors Cristal décida de le geler dans un bloc de glace pour qu’il ne puisse plus faire de mal à personne.

 

Toutes les deux allèrent délivrer les parents de Garence.

Quand ils furent tous réunis Garence et ses parents remercièrent Cristal avant qu’elle ne retourne dans le collier de Garance. Et ils vécurent heureux tous ensemble.

Publié dans CONTES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article